user_mobilelogo

La soprano Monika Medek a commencé ses études de chant à l‘école de Musique et d’Art de Vienne, sa ville natale. Elle a poursuivi sa formation au Conservatoire de Musique de cette même ville, puis, une fois diplômée,  elle fut admise au conservatoire de l‘Opéra de Vienne. Elle a étudié sous la direction de Lucia Meschwitz et Michael Pinkerton. Elle a terminé ses études avec succès en 2007. 

Pour atteindre son rêve de faire de la scène, Monika Medek a ensuite développé simultanément au chant ses compétences d’interprétation. Elle a peaufiné son talent naturel de comédienne en suivant pendant plusieurs années des cours de théâtre.

Après avoir terminé ses études, elle a continué à développer ses capacités lyriques par un entrainement intensif avec Grace Bumbry à Salzbourg et avec Helga Meyer-Wagner à Vienne Ces cours lui ont permis d’améliorer ses compétences techniques, d’interprétation et d’expression. Elle a également étudié la prononciation et la phonétique italiennes avec le Professeur Attilio Sanna.

 

Le fait de participer à des master classes et à des productions artistiques entre autres avec le chef d'orchestre et compositeur Vijay Upadhyaya ainsi qu’avec les chanteurs d’opéra Grace Bumbry, Kurt Equiluz, Michael Pabst et Sami Kustaloglu a contribué aux capacités et à l’expérience de Monika en tant que soprano. Monika a ainsi eu l’honneur  de performer aux cotés des pianistes Norman Shetler et Margit Fussi. Margit Fussi, en particulier, a profondément influencé la capacité de Monika à interpréter des lieder.

Monika Medek a eu l’occasion d’interpréter les œuvres suivantes à partir de 2003 :



OPERA

 

La première Dame dans  « La Flûte enchantée » de Mozart au Baden City Theatre et au Vienna's Akzent Theatre, et par la suite :

 

Pamina dans « La Flûte enchantée » dans les mêmes théâtres. Les représentations ont eu lieu à Vienne ainsi qu’à l’étranger.

 

 

Monika a depuis élargi son répertoire tant à Vienne qu’à l’étranger, à travers les rôles suivants :

La Mère dans " Hansel et Gretel " de Humperdinck,

Luigia dans " Viva la Mamma " de Donizetti,

 

La Bergère et la Pastourelle dans "L’enfant et les Sortilèges " de Ravel,

 

Lady Billows dans "Albert Herring" de Britten

 

Giulietta dans les « Contes d'Hoffmann » d'Offenbach

 

Wellgunde dans « L'Or du Rhin“  de Richard Wagner

 

Senta dans "Le Vaisseau fantôme » de Richard Wagner.

 

En tant que chanteuse d'opéra freelance, elle est apparue en Autriche, Suisse, Allemagne, Luxembourg, Chine et Thaïlande.

 


OPERETTES

 

Monika Medek a commencé à interpréter des opérettes à partir de novembre 2012 successivement dans les  rôles suivants :


Adélaïde dans "
Der Vogelhändler"(le Marchand d’oiseaux) de Carl Zeller;


Bronislava dans "Der Bettelstudent" (L’Etudiant pauvre) de Karl Millöckers ;

 

L'Opinion publique dans "Orphée aux enfers" de Jacques Offenbach ;

 

L’Électrice dans "Der Vogelhändler"(le Marchand d’oiseaux) de Carl Zeller.

 

 

CONCERTS

 

Ses participations à des tournées ont mené Monika à travers l’Europe et  dans des pays plus lointains, dont le Japon et la Thailande, où elle a interprété de nombreuses parties en solo couvrant Opera, Operette et Lied. Monika est aussi apparue sur scène avec de nombreux chœurs et orchestres renommés. En tant que soliste soprano, Monika Medek a interprété notamment les parties pour  soprano solo dans les œuvres suivantes :

 

Le Symphonie No. 8 de Gustav Mahler (Soprano 2, Una poenitentium),

Le Te Deum de Bizet,

Le Stabat Mater de Dvorak,

Le Requiem de Fauré,

Le Requiem de Verdi,

Le « Requiem allemand » de Johannes Brahms,

Les parties soprano de la Symphonie n°2 (chant de louange – Lobgesang) de Felix Mendelssohn Bartholdy.

 

En 2013, accompagné par l'Orchestre symphonique Schubert de Vienne, sous la baguette de Vijay Upadhyaya, Monika a interprété des arias et duos de Mozart au Grand Palais de l'Association de musique viennoise.

 

Le 19 mai 2014, elle a interprété pour la première fois, comme soliste, dans la grande salle du Konzerthaus de Vienne, la partie soprano du Requiem allemand de Johannes Brahms sous la baguette du chef d'orchestre et compositeur Vijay Upadhyaya, suivie de la première de  « Gebetsfahnen » (Drapeaux de prière) toujours sous la direction de Vijay Upadhyaya en décembre 2014, ainsi que la Symphonie n ° 8 de Gustav Mahler qui a suivit en avril 2015.

 

 

LIEDER

 

 

Dans le domaine des Lieder, le répertoire de Monika Medek ne cesse de s’élargir Elle interprète régulièrement des Lieder aux côtés de Margit Fussi. 

La soprano Monika Medek a commencé ses études de chant à l‘école de Musique et d’Art de Vienne, sa ville natale. Elle a poursuivi sa formation au Conservatoire de Musique de cette même ville, puis, une fois diplômée,  elle fut admise au conservatoire de l‘Opéra de Vienne. Elle a étudié sous la direction de Lucia Meschwitz et Michael Pinkerton. Elle a terminé ses études avec succès en 2007. 

Pour atteindre son rêve de faire de la scène, Monika Medek a ensuite développé simultanément au chant ses compétences d’interprétation. Elle a peaufiné son talent naturel de comédienne en suivant pendant plusieurs années des cours de théâtre.

Après avoir terminé ses études, elle a continué à développer ses capacités lyriques par un entrainement intensif avec Grace Bumbry à Salzbourg et avec Helga Meyer-Wagner à Vienne Ces cours lui ont permis d’améliorer ses compétences techniques, d’interprétation et d’expression. Elle a également étudié la prononciation et la phonétique italiennes avec le Professeur Attilio Sanna.

 

Le fait de participer à des master classes et à des productions artistiques entre autres avec le chef d'orchestre et compositeur Vijay Upadhyaya ainsi qu’avec les chanteurs d’opéra Grace Bumbry, Kurt Equiluz, Michael Pabst et Sami Kustaloglu a contribué aux capacités et à l’expérience de Monika en tant que soprano. Monika a ainsi eu l’honneur  de performer aux cotés des pianistes Norman Shetler et Margit Fussi. Margit Fussi, en particulier, a profondément influencé la capacité de Monika à interpréter des lieder.

Monika Medek a eu l’occasion d’interpréter les œuvres suivantes à partir de 2003 :



OPERA

 

La première Dame dans  « La Flûte enchantée » de Mozart au Baden City Theatre et au Vienna's Akzent Theatre, et par la suite :

 

Pamina dans « La Flûte enchantée » dans les mêmes théâtres. Les représentations ont eu lieu à Vienne ainsi qu’à l’étranger.

 

 

Monika a depuis élargi son répertoire tant à Vienne qu’à l’étranger, à travers les rôles suivants :

La Mère dans " Hansel et Gretel " de Humperdinck,

Luigia dans " Viva la Mamma " de Donizetti,

 

La Bergère et la Pastourelle dans "L’enfant et les Sortilèges " de Ravel,

 

Lady Billows dans "Albert Herring" de Britten

 

Giulietta dans les « Contes d'Hoffmann » d'Offenbach

 

Wellgunde dans « L'Or du Rhin“  de Richard Wagner

 

Senta dans "Le Vaisseau fantôme » de Richard Wagner.

 

En tant que chanteuse d'opéra freelance, elle est apparue en Autriche, Suisse, Allemagne, Luxembourg, Chine et Thaïlande.

 


OPERETTES

 

Monika Medek a commencé à interpréter des opérettes à partir de novembre 2012 successivement dans les  rôles suivants :


Adélaïde dans "
Der Vogelhändler"(le Marchand d’oiseaux) de Carl Zeller;


Bronislava dans "Der Bettelstudent" (L’Etudiant pauvre) de Karl Millöckers ;

 

L'Opinion publique dans "Orphée aux enfers" de Jacques Offenbach ;

 

L’Électrice dans "Der Vogelhändler"(le Marchand d’oiseaux) de Carl Zeller.

 

 

CONCERTS

 

Ses participations à des tournées ont mené Monika à travers l’Europe et  dans des pays plus lointains, dont le Japon et la Thailande, où elle a interprété de nombreuses parties en solo couvrant Opera, Operette et Lied. Monika est aussi apparue sur scène avec de nombreux chœurs et orchestres renommés. En tant que soliste soprano, Monika Medek a interprété notamment les parties pour  soprano solo dans les œuvres suivantes :

 

Le Symphonie No. 8 de Gustav Mahler (Soprano 2, Una poenitentium),

Le Te Deum de Bizet,

Le Stabat Mater de Dvorak,

Le Requiem de Fauré,

Le Requiem de Verdi,

Le « Requiem allemand » de Johannes Brahms,

Les parties soprano de la Symphonie n°2 (chant de louange – Lobgesang) de Felix Mendelssohn Bartholdy.

 

En 2013, accompagné par l'Orchestre symphonique Schubert de Vienne, sous la baguette de Vijay Upadhyaya, Monika a interprété des arias et duos de Mozart au Grand Palais de l'Association de musique viennoise.

 

Le 19 mai 2014, elle a interprété pour la première fois, comme soliste, dans la grande salle du Konzerthaus de Vienne, la partie soprano du Requiem allemand de Johannes Brahms sous la baguette du chef d'orchestre et compositeur Vijay Upadhyaya, suivie de la première de  « Gebetsfahnen » (Drapeaux de prière) toujours sous la direction de Vijay Upadhyaya en décembre 2014, ainsi que la Symphonie n ° 8 de Gustav Mahler qui a suivit en avril 2015.

 

 

LIEDER

 

 

Dans le domaine des Lieder, le répertoire de Monika Medek ne cesse de s’élargir Elle interprète régulièrement des Lieder aux côtés de Margit Fussi.